jeudi 31 juillet 2014

Sauve-Moi

                                    Auteur: Guillaume Musso

                                   Editions: Pocket

                                   Pages: 403

                                   Note: 16/20


Résumé:

Lorsque, par une froide soirée d'hiver, Juliette et Sam se croisent en plein cœur de Broadway, c'est le coup de foudre instantané. Elle, jolie Française de 28 ans, multiplie les petits boulots en nourrissant des rêves d'actrice. Lui, la trentaine, est un jeune pédiatre new-yorkais dévoué corps et âme à son travail depuis le suicide de sa femme. Persuadés d'avoir enfin trouvé un sens à leur vie, ils vont s'aimer le temps d'un week-end intense, aussi magique qu'inoubliable. Mais Juliette doit retourner à Paris. Quant à Sam, il ne sait trouver les mots pour la garder à ses côtés. Du moins, pas assez vite. Car à peine l'avion de la jeune femme a-t-il décollé qu'il explose en plein vol...

Mon avis:

Sauve-moi est le troisième livre de Guillaume Musso que j'ai lu. Le premier étant Parce que je t'aime et le second La fille de papier. Un auteur que j'aime beaucoup, dont j'ai eu la confirmation avec ce livre.

L'histoire raconte celle de Sam et Juliette - et beaucoup d'autres personnages que je citerais pas pour ne pas vous spoiler - deux personnes qui ne se connaissent pas et qui n'ont rien en commun. Jusqu'au jour où Juliette va presque se faire renverser par Sam. De là ils prennent un verre et passent la nuit ensemble.
S'en suit de nombreux retournement de situation.
J'ai trouvé que l'histoire entre Juliette et Sam était beaucoup trop rapide, celle-ci se dit amoureuse au bout de quelques heures passées avec lui … Je veux bien croire au coup de foudre mais vu comment ça tourne ça me paraît un peu illogique ; certaines de ses paroles et de ses pensées ne reflètent pas les sentiments qu'elle développent.
De plus le caractère de Juliette, au début, ne plaisait pas plus que ça. Aucune confiance en elle, très indécise, trop de « je m'apitoie sur mon sort ». Heureusement la rencontre avec Sam va la faire réagir !

Sam est beaucoup plus appréciable, je comprenais mieux ses réactions et ses idées. Sachant que après le crash d'avion de nombreux événement vont se succéder pour notre plus grand plaisir, mais moins pour celui de Sam.

Côté histoire, le nombre de retournements de situation est incroyable ! Je ne m'y attendais pas et ça m'a beaucoup plu. Le petit bémol est que à partir du moment où l'action commence, on se prend tout d'un coup ! Les personnages, les problèmes de chacun etc … J'ai eu peur de m'y perdre mais ça passe au bout de quelques pages.

L'action est présente jusqu'à la toute fin, énormément de choses se déroulent et lorsque l'on referme le livre et que l'on y repense du début à la fin on se dit que nos personnages ont fait du chemin et que en quelques jours leur vie à vraiment basculé du tout au tout.

Au dénouement, l'émotion était présente j'ai bien faillit verser ma petite larmichette … On s'attache vraiment aux personnages notamment pour ma part Sam et Grace que j'ai trouvé extraordinaire et très courageuse, si je pouvais être quelqu'un d'autre je pense que je la choisirais elle.

Trêve de blabla, je vous recommande très très fort ce roman, je ne doute pas que vous passerez un bon moment en sa compagnie.
Parmi les trois que j'ai pu lire de Musso, celui-ci ce place premier.
Une très belle découverte, que je ne suis pas prête d'oublier.


••••••••••••••••••••••••••••••

"On ne se sent jamais aussi vivant qu'au seuil de la mort."

mercredi 30 juillet 2014

RDV - Dans ma PAL #1

Salut !



Aujourd'hui je vais vous présenter et faire un tout nouveau rendez-vous sur le blog.

Il s'agit du « Dans ma PAL » que j'ai trouvé sur le blog ci, lui même reprit de ce blog .

Je ferais ce petit challenge tout les mercredis.

Le concept est très simple, il suffit de choisir un livre dans notre PAL, pour pas qu'il n'y est de problème c'est le hasard qui fera les choses. En gros, random,org.:)

Une fois ce fameux livre sélectionné, il ne me restera plus qu'à répondre à 3 questions :



-Te souviens-tu quand tu as acheté/reçu/emprunté ce roman ?

-Pourquoi est-il encore dans ta PAL ?

-Comptes-tu le lire prochainement ?Si oui/non,pourquoi ?





Pour ce premier rendez-vous, je suis tombée sur le nombre 17, soit Hésitation le troisième tome de la saga Twilight de Stephenie Meyer.





1/Te souviens-tu quand tu as acheté/reçu/emprunté ce roman ?  

Oui c'était en Janvier 2012, bientôt 3 ans, dans une petite libraire près de chez moi.



2/Pourquoi est-il encore dans ta PAL ?

J'attends de pouvoir me procurer le tome 2. Même si j'ai déjà lu le tome 1 et 4 … Oui, je lis les séries dans le désordre, normal !



3/Comptes-tu le lire prochainement ? Si oui/non, pourquoi ?

Si l'occasion d'acheter le tome 2 se présente, pourquoi pas. Sinon il n'est pas prévu avant … Pouah ! Longtemps !



N'hésitez pas vous-même à reprendre ce concept très sympathique !



A très vite !

lundi 28 juillet 2014

Book Haul #3 Spécial Emprunts

Hello !

Pour la troisième fois ce mois-ci, je vous écrit un article Book Haul ... (Shame on me !!
Ce n'est pas trop grave, c'est des emprunts et j'ai quand même beaucoup lu ce mois donc... 
Sans plus tarder voici les livres:




-Les Héritiers d'Enkidiev, tome 1 - Anne Robillard
-Les ailes de l'ange - Jenny Wingfield
-La couleur de la neige - Jodi Picoult

Je vous reviendrais au plus vite pour vous donner mon avis sur ses romans. ;)

Bye ! 

dimanche 27 juillet 2014

Dewey

                                    Auteur: Vicki Myron

                                    Editions: France Loisirs

                                    Pages: 342

                                    Note: 15/20

Résumé:

Comment un chat abandonné est-il devenu le symbole de l'Amérique d'aujourd'hui ? Comment a-t-il pu redonner vie à des dizaines d'enfants ? C'est cette histoire vraie, émouvante et rocambolesque que nous conte l'auteur.
Par un matin d'hiver, Vicki Myron, attirée par des cris déchirants, découvre un chaton frigorifié dans la boîte aux lettres de la bibliothèque où elle travaille. Après l'avoir réchauffé, Vicki et ses collègues, conquis, décident de l'adopter. Dewey deviendra vite la mascotte de la bibliothèque et l'emblème de la ville de Spencer. Pendant 19 ans, Dewey, grand amateur de cheesebugers, d'ailes de poulet et fan de télévision, va révolutionner cette petite ville ! Il va apprendre à sourire aux enfants handicapés, attendrir les hommes d'affaires...
et devenir le chouchou des médias, au point que les télés du monde entier viendront le filmer ! Vicki Myron, la bibliothécaire qui a partagé sa vie, nous raconte l'aventure extraordinaire de ce chat hors du commun. Dewey est décédé en 2006 d'une tumeur à l'estomac.


Mon avis:

Ce roman occupait ma PAL depuis environ 2 ans. En faisant un petit rangement dans ma PAL la couverture m'a tenté plus que d'habitude et c'est donc avec une grande hâte que je me lance dans ce témoignage tout particulier.

L'auteur, Vicki Myron, nous raconte sa rencontre avec Dewey une petite boule de poil orange trouvé dans la boite aux livres de la bibliothèque où elle travaille. Sitôt qu'elle le prend dans ses bras pour le réchauffer un lien se tisse entre ces deux êtres. Après l'approbation des employés et des clients, Dewey fait de la bibliothèque son foyer.
Vicki nous raconte à l'aide de Bret Witter comment un chat à sut attendrir la ville de Spencer ainsi que ses habitants voir même jusqu'au monde entier.

L'histoire partait bien, ayant moi-même un chat et étant très fusionnelle avec lui je me suis dis que ce livre était pour moi. Eh bien c'est pas totalement raté mais c'est pas ça non plus.
Premièrement je ne m'attendais pas à ce que l'histoire ce découpe en trois parties : L'histoire de la ville, l'histoire de Vicki et celle de Dewey. L'histoire de la ville m'a totalement désintéressé ! Trop de date, trop de noms et de lieu inconnus que je n'ai franchement pas pris la peine de développer.
La vie de Vicki est très forte et poignante surtout à la fin. Cette femme à eu beaucoup de courage pour surmonter toutes les maladies et les problèmes auxquelles elle à du faire face. En y réfléchissant, Dewey était ce qui lui donnait du courage, ce qui l'a divertissait et l'a rendait heureuse quand les choses allait mal.

A partir du deuxième tiers du livre tout à basculé pour moi. Des répétitions, des lenteurs, peu d'action. J'ai vraiment cru abandonner ! L'histoire se dégradait et les descriptions étaient trop lourdes. Voulant quand même connaître la suite de la vie de Dewey et Vicki j'ai persévéré mais j'ai sauté beaucoup de passages jugé inutile pour ma part.

La troisième partie s'améliore considérablement. Les côtés noires de la vie de Vicki et Dewey ressortent ce qui m'a beaucoup ému. Quand la fin de Dewey se faisait sentir je ne pouvais pas m'empêcher de penser à mon chat et à mes réactions personnelles.
La mort de Dewey m'a déchiré le cœur. 19 ans de vie ce n'est pas rien !

Concernant la popularité de Dewey, je dirais que le don qu'il possède et celui de faire sourire et rendre heureux les gens. Et il a parfaitement rempli sa part du contrat.

L'histoire était très touchante malgré de nombreuses longueurs et des sujets abordés inutile pour ma part. Si vous n'êtes pas fanas des témoignages et qu'en plus les chats ne sont pas vos animaux préférés, passé votre chemin vous risquez de vous ennuyer …
A la fin de ce livre je n'ai pas pu m'empêcher d'aller embrasser mon chat, ahah. Une histoire qui me restera longtemps en mémoire. Malgré les points négatifs que je met de côté pour pouvoir savourer uniquement la leçon que donne ce roman.

samedi 26 juillet 2014

Book Haul #2

Bonjour à tous !

Aujourd'hui je vous reviens avec un article Book Haul. Oui je sais ... J'en ai fait un de la mort qui tue il n'y a pas longtemps mais que voulez vous ... On ne se refait pas ! ^^

Je vous rassure (ou plutôt je me rassure :) ) c'est une toute petite commande Amazon de deux livres que je voulais vraiment (vraiment vraiment ...) beaucoup !

Les voici ...



-Les Larmes Rouges, tome 2 - Georgia Caldera
-Si je reste - Gayle Forman

Aucun suspens, ayant plus qu'adoré le tome 1 des Larmes Rouges, il m'était juste impossible d'attendre davantage avant de me replonger dans cette magnifique saga.
Et concernant Si je reste, il y a des années que je veux le lire et je vais enfin pouvoir le faire.
Sachant que le film sort fin août je me devais de lire le livre avant.

Un tout petit book haul mais qui fait grandement plaisir ! :)

A bientôt !

jeudi 24 juillet 2014

Les Secrets de Wisteria, tome 1

                               Auteur: Elizabeth Chandler

                               Editions: Hachette (Black Moon)

                               Pages: 238

                               Note: 17/20

Résumé:

Pendant 16 ans, Megan n’a pas eu de nouvelles de sa grand-mère. Et voilà que celle-ci l’invite dans son manoir, sans pour autant l’accueillir avec chaleur. Megan y rencontre son cousin Matt, tout aussi froid, qui l’attire étrangement. Elle découvre un petit cimetière familial où gît une certaine Avril, morte à l’âge de 16 ans. A force d’événements étranges et de recherches, Megan comprend qu’Avril est morte - assassinée ? - pour l’amour d’un homme et que l’histoire pourrait bien se répéter..

Mon avis

Ce livre est une relecture, mais ayant adoré la première fois et ne me souvenant plus du dénouement final, j'ai décidé de le me plonger une nouvelle fois dans cet univers sombre à souhait.
La première fois je lui avais attribué le coup de cœur, mais pas cette fois ci. Certes, c'est une très bonne découverte mais quelques points font que.

Nous rencontrons Megan, une jeune fille de 16 ans qui est invitée au manoir de sa grand-mère qu'elle n'a jamais rencontré. Elle connaît simplement son caractère malsain et glaciale. Là-bas, elle va y faire la rencontre de son cousin, Matt. Tout aussi distant que sa grand-mère.
Sacré ambiance ! En farfouillant dans les alentours de la demeure, elle va trouver un cimetière où repose une jeune fille du nom d'Avril, 16 ans elle aussi.
A partir de ce moment une suite d'événements va s'enchaîner tout aussi étrange les uns que les autres.

Je dois avouer que même l'ayant déjà lu, j'ai quand même eu la chair de poule plus d'une fois. Le suspens est à son comble.
Je n'ai pas l'habitude de ce genre de livre, tout simplement parce que ce n'est pas vraiment mon style et que (surtout) ça me fait flipper …
Mais bon un petit de temps en temps ;)

Côté personnage, j'ai adoré Megan pour son caractère et son courage. Parce quoi soyons sérieux, dans certaines situations j'aurais été plus que terrorisée ! Elle a un sacré sang-froid et une grande bouche pour le (dé)plaisirs de sa grand-mère.
Quant à celle ci, elle ne parle que pour réprimander ou donner des ordres. Malgré tout, son rôle dans l'histoire est plus qu'important.
Matt est un personnage dont l'évolution m'a le plus plu, sous ses airs de gars tombeur et renfrogné se cache quelqu'un de sensible et gentil.

Dés le début de l'histoire, l'action débute. Pas de temps à perdre, aucune seconde de répit. Toujours quelque chose de nouveau, plus effrayant encore.
Le suspens est très prenant est sauras vous tenir en haleine jusqu'au bout.

Le point négatif est sans doute le peu d'approfondissement des personnages. Nous n'en savons pas plus sur la famille de Megan, Ginny ou encore même Matt. Alors qu'il est un des personnages phare.
100 pages de plus n'aurai pas été de refus, surtout pour développer la fin qui était à mon goût bâclée.

Une belle découverte dans l'ensemble, je vous recommande cette petite histoire qui, je l'espère, vous plaira autant, voir plus, qu'à moi.




Remarque : Les deux tomes peuvent se lire indépendamment l'un de l'autre.

mercredi 23 juillet 2014

Infos #1

Salut !

Je vous reviens aujourd'hui pour un article blabla. Cela fait maintenant plus de 15 jours que je suis sur la blogo et que je m'y amuse comme une folle ! Certes, il y a eu quelques soucis mais qui, pour le moment, sont réglés. Notamment celui des commentaires où il m'était impossible de vous répondre !
L'utilité d'avoir un blog si on peut pas communiquer avec d'autres lecteurs/bloggeurs ? Aucune !
Maintenant que le problème est réglé je peux entièrement me consacrer aux articles et à la lecture.


J'essaie également de trouver une belle mise en page pour le blog, de belles couleurs, de belles images etc …
Le blog n'est pas encore très populaire sur la blogo littéraire mais bon, je ne m'impatiente pas. Tout vient à point à qui sait attendre.:)

J'ai également prévu de faire une lecture commune avec une copinaute de Livraddict. Je vous en dirais plus quand, moi-même, j'en saurais plus. Restez connectés !

Je prévois de faire de nouveaux rendez-vous sur le blog. Je ne vous en dit pas plus, vous verrez par vous-même.:)

Si vous souhaitez faire une lecture commune en ma compagnie, n'hésitez pas à me laisser un commentaire ! (Ma PAL est dispo ;) )

Très bonne soirée à vous et très bonnes lectures.

Gersende.

Où on va, Papa ?

                                     Auteur: Jean-Louis Fournier

                                     Editions: Le livre de poche

                                     Pages: 149

                                     Note: 15/20


Résumé:

Jusqu'à ce jour, je n'ai jamais parlé de mes deux garçons. Pourquoi ? J'avais honte ? Peur qu'on me plaigne ?
 

Tout cela un peu mélangé. Je crois, surtout, que c'était pour échapper à la question terrible : « Qu'est-ce qu'ils font ? »
Aujourd'hui que le temps presse, que la fin du monde est proche et que je suis de plus en plus biodégradable, j'ai décidé de leur écrire un livre.

Pour qu'on ne les oublie pas, qu'il ne reste pas d'eux seulement une photo sur une carte d'invalidité. Peut-être pour dire mes remords. Je n'ai pas été un très bon père. Souvent, je ne les supportais pas. Avec eux, il fallait une patience d'ange, et je ne suis pas un ange.

Quand on parle des enfants handicapés, on prend un air de circonstance, comme quand on parle d une catastrophe. Pour une fois, je voudrais essayer de parler d'eux avec le sourire. Ils m'ont fait rire avec leurs bêtises, et pas toujours involontairement.
Grâce à eux, j'ai eu des avantages sur les parents d enfants normaux. Je n'ai pas eu de soucis avec leurs études ni leur orientation professionnelle. Nous n'avons pas eu à hésiter entre filière scientifique et filière littéraire. Pas eu à nous inquiéter de savoir ce qu'ils feraient plus tard, on a su rapidement ce que ce serait : rien.

Et surtout, pendant de nombreuses années, j'ai bénéficié d'une vignette automobile gratuite. Grâce à eux, j'ai pu rouler dans des grosses voitures américaines.


Mon avis:
Ce livre occupait ma PAL depuis plusieurs mois maintenant. Je me suis enfin décidé à l'en sortir, car j'avais envie d'une petite lecture qui m'occuperait juste le temps de quelques minutes, mais qui me ferait passer un bon moment quand même.

Où on va, Papa ? est le témoignage de Jean-Louis Fournier concernant sa vie de père. Cet homme n'a malheureusement pas eu beaucoup de chance … Sur trois enfants, deux sont handicapés mentale et physique. A travers son livre il nous raconte des petites anecdotes sur ses enfants, ses sentiments et ses pensées.

La mise en page est similaire à celle d'un journal intime. Après tout c'est ce qu'ont fait dans un journal intime c'est écrire nos anecdotes, nos sentiments et nos pensées.
En parlant de ceux-ci, Jean-Louis Fournier n'a aucune honte à nous dire qu'à certains moments il aurait préféré ne pas avoir d'enfant du tout ou même s'en débarrasser. Ne le jugez pas, après tout on ne sait pas ce que ça fait d'avoir un enfant handicapé.

L'auteur utile tout au long de son récit de l'humour noire, je dois bien vous avouez que cela m'a fait rire à certains moments.

Si je devais donner des défauts, je dirais que les pensées de Fournier sont tantôt drôles et compréhensibles, tantôt gênantes et perturbantes.
Il y a également le problème des répétitions, peut-être pour rappeler que ses enfants répètent constamment la même chose, qu'ils ne souviennent de rien de ce qu'ont leurs apprend.

L'écriture est truffée de petites citations émouvantes et drôles. Je vous en glisserais en fin de chronique.

Je ne sais pas quoi rajouter, le roman est tellement court que l'attache aux personnages est malheureusement minime …

Un petit bouquin que je vous recommande, un témoignage très beaux. Notons que je n'ai pas l'habitude de lire ce genre de bouquin.


                                                      •••••••••••••••••••••••••••••• 
"J'ai eu deux fins du monde"

mardi 22 juillet 2014

Qui es-tu Alaska ?

                          Auteur: John Green

                          Editions: Gallimard (Pôle Fiction)

                          Pages: 402

                          Note: 13/20


Résumé:
Miles Halter a seize ans et n'a pas l'impression d'avoir vécu. Assoiffé d'expériences, il décide de quitter le petit cocon familial pour partir loin, en Alabama au pensionnat de Culver Creek. Ce sera le lieu de tous les possibles. Et de toutes les premières fois. C'est là aussi, qu'il rencontre Alaska. La troublante, l'insaisissable et insoumise, drôle, intelligente et follement sexy, Alaska Young.

Mon avis:

Ayant adoré Nos étoiles contraires, il m'était logique de lire une autre œuvre de John Green. Malheureusement, Qui es-tu Alaska ? ne l'égale en rien … J'ai vraiment été déçu par ce livre que je pensait beaucoup plus poignant.

Côté histoire, en vus du résumé ça partait bien. Mais l'histoire écrite dans les pages de ce livre est beaucoup moins attrayante. On rencontre Miles Halter, surnommé le Gros qui décide partir en pension. Là-bas il rencontre Chip (Le Colonel), Takumi, Lara et Alaska. Tous ensemble il vont faire les 400 coups. Malheureusement un drame survînt au beau milieu du livre. 
Je ne vous dis pas de quoi il s'agit, ça vous plomberait toute l'histoire.

Parlons du personnage principal et narrateur, Miles. Je n'ai pas réussi à m'attacher à lui ni à aucun autres d'ailleurs (Sauf peut-être Takumi.) Je l'ai trouvé influençable, pas fut-fut pour deux sous ! Certes il n'avait pas d'autres amis à part eux mais c'est pas une raison pour participer à toutes leurs conneries. Et vas-y que je fume, que je bois, que je fou le zouk.  
Miles évolue négativement jusqu'au drame où il « s'assagit » un tout petit (petit petit …) peu. 
Pour Alaska, je m'attendais à un tout autre caractère, pas la petite intello mais beaucoup moins rebelle et casse-cou. 

Leurs bêtises tout le long du récit m'ont extrêmement dérangé et saoulé, ça passait au dessus des sentiments de chacun. A aucun moment je n'ai ressenti leurs émotions, certes certaines scènes était assez triste mais pas aussi poignante que dans Nos étoiles contraires. 

De plus, il y a certains points d'incompréhension. Notamment les surnoms, pourquoi ? Sachant qu'ils sont constamment utilisés ! Les prénoms passent carrément à la trappe. Libre à chacun d'avoir un surnom mais dans certaines circonstances ça paraît un peu déplacé.
Il y a également le sujet de la religion qui est abordé, ça ne me gêne pas mais Miles se dit un jour chrétien puis ensuite qu'il n'est pas religieux. Euh … ? 

Pour finir j'ai bien aimé les petits points qui rappelaient Nos étoiles contraires, comme par exemple l'auteur qui utilise un système de numérotation (1) … 2) … 3) … ). Ainsi que la peur d'être oublié et de ne plus se souvenir de personne, je n'en dis pas plus pour ne pas spoiler ceux qui n'ont pas lu Nos étoiles contraires.


En conclusion, c'est une déception. Le seul point que j'ai apprécié est sans doute la fin . Je ne le garderais pas en mémoire très longtemps, malheureusement … Après ce n'est que mon avis, n'hésitez pas à le découvrir vous aussi, sachant qu'il a quand même fait l'objet de pas mal de coup de cœur. 


                                                  •••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

"Vous fumez par plaisir. Moi c'est pour mourir."
"Piquez-nous, on saigne. Piquez-le, il éclate."
"Nous pensons être invincible parce que nous le sommes."

lundi 21 juillet 2014

Les Larmes Rouges, tome 1

                               Auteur: Georgia Caldera

                               Editions: J'ai Lu (DarkLight)

                               Pages: 761

                               Note: 20/20

Résumé:

« Le temps n’est rien…
Il est des histoires qui traversent les siècles… »

Après une tentative désespérée pour en finir avec la vie, Cornélia, 19 ans, plus fragile que jamais, est assaillie de visions et de cauchemars de plus en plus prenants et angoissants.
Elle se retrouve alors plongée dans un univers sombre et déroutant, où le songe se confond à s’y méprendre avec la réalité.
Peu à peu, elle perd pied…
Mais, la raison l’a-t-elle vraiment quittée ? Ces phénomènes étranges ne pourraient-ils pas avoir un lien quelconque avec l’arrivée de ce mystérieux personnage dans sa vie ? Cet homme qui, pourtant, prétend l’avoir sauvée, mais dont le comportement est si singulier qu’il en devient suspect… Et pourquoi diable ce regard, à l’éclat sans pareil, la terrorise-t-il autant qu’il la subjugue ?!


Mon avis:

Je ne sais absolument pas par où commencer. Ne serait-ce que vous dire que cette lecture est un énoooooooorme coup de cœur. Les Larmes Rouges est un roman qui saura vous séduire du début à la fin.
Un univers gothique, des vampires, des cauchemars, du paranormal. Un mixte particulier mais tellement génial !

Commençons par le commencement ; l'histoire. On rencontre Cornélia qui est sur le point de donner fin à sa vie, heureusement celle-ci est sauvée par un mystérieux personnage. Son père décide de l'emmener dans une demeure familiale loin de tout soucis. Mais le cauchemar ne fait que s'intensifier : des voix dans sa tête, des visions plus qu'effrayante, des lacérations sur son corps. Elle ne peut se confier qu'à une seule personne, l'homme qui l'a sauvé de la noyade, Henry de Maltombes détesté par tout le village et à la condition de vie très particulière.

Le résumé est très intriguant car il ne laisse rien percevoir. Je suis tombé amoureuse de cette couverture sublime, de ce titre et de cette univers. J'avais un peu peur de dégringoler de plusieurs étages au vus de combien j'attendais de ce livre et c'est tout le contraire je suis montée encore plus haut que je ne l'aurais imaginé !
L'histoire m'a totalement plu, enfin du (vrai) vampire sanglant. Un mythe tordu dans tout les sens aujourd'hui, non pas que ça me déplaise mais …

Les personnages principaux, Cornélia et Henry m'ont tout de suite séduit. Henry, la terreur du village qui en fait cache un énorme secret ainsi qu'une sensibilité. Cornélia, jeune fille perdue après la mort de sa mère et de sa meilleure amie qui peine à se reconstruire et qui fait la rencontre de notre cher Henry.
Les deux m'ont touché de par leur histoire et leur caractère. Henry a beau prendre un air hautain et froid quasiment tout le livre, on ne peut s'empêcher de l'adorer.
Grâce à l'écriture merveilleuse de l'auteure, je ressentais toutes les émotions de Cornélia à chaque instant où elle était éprouvé, rappelons tout de même que la narration est à la troisième personne. Pour ça je dis chapeau !

Certes, on peut reprocher les longues descriptions. Au début, j'avoue avoir eu du mal à me lancer, mais finalement on en redemande ! C'est d'une fluidité impressionnante, rien n'est laissé au hasard, tout est pointilleux c'est … Parfait !

Ce roman est classé premier de mes lectures coup de cœur de cette année. Il devance donc Un Jour de David Nicholls.

J'ai très hâte de lire le second tome déjà parut, malheureusement il nous faudra attendra Mars prochain pour terminer cette trilogie … On pleure maintenant ?

mercredi 16 juillet 2014

TAG: Lecture #1

Bonjour à tous !

Aujourd'hui je vous retrouve pour un TAG, j'ai pris le temps de faire une petite pause dans ma lecture des Larmes Rouges de Georgia Caldera. J'ai très hâte de vous en parler !

1/A quel livre dois-tu ton premier souvenir de lecture ?
   Si mes souvenirs sont bons, il s'agit de Cendrillon, un livre que je possédais sous format     album qui m'avait été offert par une amie de ma mère.

2/Quel est le chef-d'oeuvre officiel qui te gonfle ?
   Aucune idée ! Je ne pense pas en avoir ... ^^

3/Quel classique absolu n'as-tu jamais lu ?
   Je pense à Madame Bovary de Gustave Flaubert, sachant qu'il est dans ma PAL depuis pluq de 2 ans. Sinon, je dirais ...les Hauts de Hurle-Vent de Emily Brontë.

4/Quel est le livre, unanimement jugé mauvais, que tu as honte d'aimer ?
   J'aurais préféré la question dans l'autre sens ^^ Je dirais Il était une fois une liste de Robin   Gold que j'ai plutôt aimé mais qui est mal noté sur la blogo.

5/Quel est le livre que tu as le sentiment d'être seule à aimé ?
   Sans doute Journal d'un Vampire le tome 1 de L.J. Smith ! Les avis sont tellement négatifs   que j'ai l'impression d'avoir lu une autre histoire. :p 

6/Quel livre ferais-tu lire à ton pire ennemi pour le torturer ?
   J'ai détesté Delirium de Lauren Oliver, alors ... Why not ? ^^

7/Quel livre aimerais-tu faire découvrir au monde entier ?
   Beaucoup ! Nos étoiles contraires de John Green, Un Jour de David Nicholls, la saga Harry Potter ... etc ! 

8/Quel livre pourrais-tu lire et relire ?
   Je me répète mais c'est sûrement Nos étoiles contraires que j'ai déjà lu 4 fois ! ^^ Ainsi que les Harry Potter que j'ai lu aussi de nombreuses fois.

9/Quel livre faut-il lire pour y découvrir un aspect de ta personnalité ?
   Je n'ai pas le souvenir d'un livre d'un personnage qui me ressemblait ... Je ne sais pas,           désolée !

10/Quel livre t'as fais verser tes plus grosses larmes ?
      Encore une fois Nos étoiles contraires de John Green et Marina de Carlos Ruiz Zafon qui   m'ont fait pleurer toutes les larmes de mon corps ! 

11/Quel livre t'a procuré ta plus forte émotion érotique ? 
      Aucun ! Pas même Fifty Shades ^^

12/Quel livre emporterais-tu sur une île déserte ?
      Une bonne brique histoire de ne pas m'ennuyer, donc je dirais Un Jour de David Nicholls.   (Même si il est pas si gros que ça ^^)

13/De quel livre attends-tu la parution avec une grande parution ?
      Je ne suis pas très à cheval sur les parutions, je m'y prend toujours après tout le monde. ^^

14/Quel est selon toi le film adapté d'un livre le plus réussi ?
      J'ai bien aimé l'adaptation de Un Jour qui s'appelle également "Un Jour".

Voilà le TAG est maintenant terminé, j'espère qu'il vous aura plu, n'hésitez pas à reprendre les questions ! 

TAG trouvé ici
   


lundi 14 juillet 2014

Au Bois Dormant

                             Auteur: Christine Féret-Fleury

                             Editions: Hachette

                             Pages: 333

                             Note: 19/20

Résumé:

On l'appelle le Rouet. En référence au « rouet » sur la pointe duquel la Belle au Bois Dormant se pique le doigt dans le conte de Perrault. Car le Rouet est un tueur en série, un criminel qui traque ses victimes dès leur naissance, promettant à leurs parents qu'il leur dérobera la vie le jour de leur seizième anniversaire. 

Ariane aura seize ans dans quelques mois. Elle décide de s'enfuir plutôt que d'attendre cette mort annoncée. En chemin, elle rencontre Lara, une jeune fille qui lui ressemble comme une sœur. Mais un terrible accident emporte Lara. Elle aurait eu ses seize ans quelques jours plus tard. Dans la précipitation des événements, on confond Ariane et Lara. Et si changer d'identité était la solution pour échapper au tueur ? Ariane décide de se faire passer pour la défunte et continue sa fuite. Mais le tueur est bien plus proche qu'elle ne le croit...


Mon avis:

Première lecture coup de cœur publiée sur le blog ! Au bois dormant est un très bon thriller qui sera vous tenir en haleine jusqu'à la toute fin. Pour ne rien vous cacher je l'ai lu en une journée ^^
C'était ma première ré-écriture de conte et pas la dernière, j'en suis certaine. 

Côté histoire, on retrouve quatre points de vue : Ariane, Lara, Jude et le Rouet.
Ariane est sur-protégée pas ses parents depuis toujours et ne sait absolument pas pourquoi. Jusqu'au jour où elle va prendre des photos d'un homme qui vont faire basculer sa vie. Le Rouet un dangereux criminel, tue des jeunes filles le jour de leur seizième anniversaire. Les parents de ces ados en sont informés dés la naissance de leur enfant.
Ariane s'enfuit de chez elle pour prendre une longueur d'avance sur le Rouet, qui n'est malheureusement jamais loin …
Elle rencontre Lara qui fuit aussi son domicile sans vraiment savoir qu'elle est aussi en danger.

J'ai beaucoup apprécié le caractère d'Ariane, très courageuse, intelligente et prudente. 
Le fait qu'elle prenne l'identité de Lara après la mort de celle ci est bien trouvé mais pas suffisamment exploité , pareil pour le fantôme de Lara que l'on rencontre très peu. Ces points n'alternent en rien l'enquête. 

Dû à la mort de Lara il ne reste donc que trois points de vue.

Jude est un personnage que j'aurais aimé plus apprécié mais nous n'en savons pas grand chose ne serait-ce qu'il a un lien avec cette histoire. Il est également chargé de s'occuper de cette affaire.
Le Rouet est quelqu'un de très machiavélique, mais très intelligent. Rappelons que ses meurtres durent depuis une dizaine d'années. En aucun cas je ne me serais douté de son nom ni de la raison et encore moins du stratagème pour parvenir à ses fins. 
N'étant pas habitué au thriller je ne peut pas juger si il est bon ou mauvais mais moi j'ai étais totalement transporté par tout ça …

Pour en venir au côté ré-écriture, je dirais que c'est plutôt une inspiration de la Belle au Bois Dormant avec de nombreuses allusions au conte. 
L'écriture en elle même est très agréable, et ne manque pas de suspens.

J'ai eu malgré tout un petit soucis concernant le Rouet, il était nécessaire pour moi de relire certains passage mais qui ne m'ont pas plus aidés... Si jamais vous l'avez lu n'hésitez pas à prendre contact avec moi sur Livraddict ou Babelio (lien sur le blog) vos lumières m'éclaireront peut-être.;)


Je vous recommande très très fortement cette lecture !! 


dimanche 13 juillet 2014

Inconnu à cette adresse

                     Auteur: Kressmann Taylor

                     Editons: Flammarion
                                   Etonnants Classiques

                     Pages: 127 (comptant les docs.)

                     Note: 17/20

Résumé:

Martin Schulse, Allemand et Max Eisenstein, juif Américain, sont deux galeristes associés, aux Etats-Unis. Ils sont surtout deux amis fervents, deux frères. Malgré l'installation de Martin à Munich, ils poursuivent leur amitié à travers des lettres chaleureuses, passionnées. En juillet 1933 pourtant, les doutes et le malaise de Martin face aux remous du gouvernement allemand font vite place à un antisémitisme que ne tempère plus la moindre trace d'affection. D'une cruauté imparable, sa décision tombe comme une sentence : "Ici en Allemagne, un de ces hommes d'action énergiques, essentiels, est sorti du rang. Et je me rallie à lui." Max ne peut se résoudre à une telle révolution, sentimentale et politique.

Mon avis:
Parlons aujourd'hui d'un classique de la littérature : Inconnu à cette adresse. Livre que je me suis procuré pas plus tard qu'hier, et que j'ai lu en à peine 20 minutes. En même temps vus sa petite taille vous me direz … Mais en aucun cas sa petit taille reflète avec petit contenu. Bien au contraire.

(Kathrine) Kressmann Taylor nous embarque donc dans un échange épistolaire entre deux amis Martin, allemand et Max, juif. Ceux ci viennent tout juste de se quitter, Martin est retourné vivre en Allemagne et Max habite en Californie. Le seul moyen de correspondre à cette époque est donc le courrier. 
Quelques temps après ce début d'échange de lettres, Hitler arrive au pouvoir, ce qui signifie ni plus ni moins de rompre tout contact, toute affection avec quiconque personne juive. 

C'est à partir de ce moment là que l'amitié entre nos deux personnages se rompt petit à petit … Je me suis demandé tout au long du récit si Martin était d'accord avec les ordres d'Hitler, ou si il le faisait pour sauver la peau de sa famille. J'ai un petit doute, sachant que Martin prénomme son dernier enfant Adolf.  

Concernant les personnages, je les ai assez appréciés. Je ne peut pas en dire plus, on les suit trop peu pour cela. 
Martin essaie de rompre tout contact avec Max pour éviter de se faire prendre et Max lui continue de lui écrire sans vraiment faire attention aux risques que cela peut engendrer. 
C'est seulement à la fin, qui comme vous l'imaginez, se rend enfin compte de  tout ça. 

Et enfin, terminons avec l'écriture, qui malgré qu'elle date de 38/39 est très facilement compréhensible. Si malgré tout quelques soucis de compréhension se font voir, dans l'édition présenté plus haut des annotations sont écrites au bas des pages. 


Une nouvelle qui peut plaire à un public très large, n'hésitez pas à vous lancer.

samedi 12 juillet 2014

Fais un voeu, tome 1

                                       Auteur: Alexandra Bullen

                                       Editions: Michel Lafon

                                       Pages: 318

                                       Note: 16/20

Résumé:

Impuissante face à la terrible disparition de sa jumelle Violette, Olivia suit ses parents à San Francisco pour prendre un nouveau départ. Là-bas, elle décide de customiser l’une des robes préférées de sa soeur chez une mystérieuse couturière, qui à partir de ce modèle en confectionne trois ! Trois robes dont chacune a le pouvoir d’exaucer un de ses voeux. Magique !
Premier souhait : revoir sa soeur, bien sûr, qui lui manque tellement. Pourtant les retrouvailles tant attendues ne se passent pas tout à fait comme prévu... Il en va de même pour les autres voeux, dont la réalisation la laisse désemparée. L’amour, les secrets, la trahison et un passé brumeux ressurgissent et Olivia se pose des questions : ne se tromperait-elle pas de rêves ? Elle découvre peu à peu que ce qui compte, c’est de savoir ce que l’on veut vraiment, et de le réaliser soi-même.
SI VOUS POUVIEZ TOUT AVOIR, QUE DEMANDERIEZ-VOUS ?


Mon avis:

Fais un vœu était dans ma PAL depuis pas mal de temps, après une première tentative qui ne fut pas très prometteuse j'ai décidé de m'y remettre quelques mois après. Et heureusement que je ne suis pas passé à côté d'une pépite pareille. 

L'histoire est plutôt originale, on suit Olivia qui vient d'emménager à Los Angeles après la brutale disparition de sa sœur jumelle. Qui dit déménagement dit nouveau lycée, nouveaux amis, nouvelle vie. Alors qu'elle essaie de s'intégrer tant bien que mal dans cette nouvelle ville, Olivia va vivre un nouveau tournant dans sa vie : celui de pouvoir réaliser trois vœux grâce à trois robes plus sublime les unes que les autres.
Comme vous l'aurez imaginé, son premier souhait sera de revoir sa sœur, Violette.

Parlons justement de celle ci, Violette revient sous l'aspect d'un fantôme que seule Olivia peut voir, entendre et toucher. Simplement lors d'un rencard entre Olivia et un charmant jeune homme du nom de Soren, Violette se met à feuilleter un magazine … LO-GI-QUE ! Ou encore elle se grille une cigarette çà et là ! Pour Olivia rien de bien extraordinaire mais imaginez pour les autres ! Un magazine et des cigarettes volantes ! L'auteure a dû omettre ce petit détail qui n'a rien d'important avec le fil de l'histoire. 
Pour en venir à la personnalité de Violette, celle ci est totalement différente que celle de sa sœur. Calme et sage pour Olivia et libre et  inconsciente pour Violette.
Violette est un personnage qui, rassurez-vous, nous plaît de plus en plus au fil des tomes ;)

Venons en au côté conte de fée du récit qui est joint avec le deuil. Un mélange assez étrange, n'est-ce pas ? Et qui pourtant est très bien exploité. L'auteure a su mettre une distance entre les deux thèmes quand il le fallait, et les réunir parfaitement au bon moment.

Les personnages sont, je trouve, trop peu approfondis. Calla, Soren, Miles etc … Calla qui en tant normal dans des romans ados aurait joué le rôle de la « magnifique peste du lycée » mais qui pour le coup n'en est absolument pas une ! Ce qui démarque davantage le style d'Alexandra Bullen. 
Soren joue quant à lui le mec dont Olivia tombe folle amoureuse et qui pour le coup lui aussi. Il tient vraiment le rôle de Prince Charmant, gentil, intelligent attentionné et gentleman. 

Les parents d'Olivia et Violette sont trop peu exploités, leurs sentiments sont cachés, on n'en sait pas grand chose jusqu'à la fin ou ceux ci se décide enfin à parler et exprimer leurs émotions. Je peux comprendre qu'il est très long de ce remettre d'un décès d'un fils ou d'une fille ou même qu'on s'en remette vraiment jamais, mais l'auteur qui joue le rôle d'un narrateur omniscient aurait pu, du coup, accentué la tristesse et l'amertume …

Le dernier point qui, pour ma part, est négatif est le fait d'avoir trop tarder pour mettre en scène les deux derniers vœux, le premier est tellement rapide qu'on s'attend que les vœux viennent crescendo au fur à mesure du roman, mais non … Les deux arrivent dans les soixante-dix dernière pages à peu prés. Ce qui nous laisse, vous allez me dire, le temps de se poser milles et une questions sur ceux ci.


Pour terminer cette chronique, parlons de l'écriture qui m'a beaucoup plu, un style frais et léger qui saura combler un plus grand nombre. 

Remarque: Les deux tomes peuvent être lus dans l'ordre souhaité.

Book Haul #1

Bonjour à tous ! 

Aujourd'hui je vous présente mon premier Book Haul. N'achetant pas forcément des livres tout les mois et toutes les semaines je ne sais absolument pas quand je vous en publierais un second. 

En attendant voici mes dernières acquisitions livresques ...   







                             










Titres ( dans l'ordre):

-Nantucket Blue - Leila Howland (VO)
-Non Stop - Frédéric Mars
-Inconnu à cette adresse - Kressmann Taylor
-Antigone et le mythe d'Oedipe - Sophocle, Anouilh, Cocteau
-La petite fille de Monsieur Linh - Philippe Claudel 
-La Ronde des Saisons, tome 1 - Lisa Kleypas
-Les Larmes Rouges, tome 1 - Georgia Caldera
-Qui es-tu Alaska ? - John Green
-Au Bois Dormant - Christine Féret-Fleury
-La Maison de la Nuit, tome 3 - P.C. & Kristin Cast 

De très belles acquisitions pour ce premier Book Haul, si mon avis pour ces livres vous intéressent, rester connecté il ne devrait pas tarder à arriver ... ;)

jeudi 10 juillet 2014

Réponds, si tu m'entends

                                       Auteur: Marian Keyes

                                       Editions: Pocket

                                       Pages: 524

                                       Note: 17/20


Résumé:


Le " Meilleur Boulot du Monde " à New York pour une marque de cosmétiques ultra-branchées, une garde robe de rêve, une meilleure amie très fashion, une famille irlandaise gentiment foldingue et Aidan, un parfait petit mari, à la fois adorable et sexy : de l'avis de tous, Anna Wash est une sacrée veinarde. Jusqu'à ce terrible accident qui la ramène tout droit à Dublin, sur le canapé de se parents, entre plâtre, cicatrices, médicaments, séries télé et zizanie familiale. Mais Anna est bien décidée à retrouver sa trépidante vie new-yorkaise et son homme au plus vite. Aidant qui, depuis l'accident, n'a plus donné signe de vie... Anna est prête à tout pour le retrouver, quitte à mettre la Grosse Pomme sens dessus dessous !

Mon avis:
Aujourd'hui je reviens avec un avis sur un genre que je n'ai pas l'habitude de côtoyer mais qui me fais passer un bon petit moment en été : La chick-lit ! J'ai lu à peine une poignée de livre de ce genre et je dois avouer que celui ci est mon préféré.
Réponds si tu m'entends est le quatrième tome d'une saga dont les livres peuvent être lus indépendamment les uns des autres. Personnellement en l'achetant je ne le savais pas ^^. Les avis sur Livraddict démontre qu'il est le meilleur de la saga de Marian Keyes

Mon avis personnel se rapproche de ceux des autres, ce n'est pas un coup de cœur mais une très belle découverte que je recommande aux amateurs de chick-lit ou ceux en froid avec ce style, il saura parfaitement vous réconcilier si je ne m'abuse. 

Ce livre occupait ma PAL depuis plus de 2 ans et je pense ne pas m'être trompé en le lisant aujourd'hui ; c'était LE livre qu'il me fallait en ce moment.
Pour en venir à l'histoire, on rencontre Anna Walsh en Irlande chez ses parents après avoir vécu un terrible accident de voiture qui lui a fait perdre son mari, nous ne savons absolument pas ce qu'il est devenu. 

Après quelques temps passés en famille, elle décide de retourner à New York où elle vit et travaille. 
Et à ce moment là s'en suivent des rebondissements qui vont tourmenter davantage la vie de notre Anna.
D'autres personnages se greffent à l'histoire, mais il m'est impossible de tous vous les citer, simplement parce qu'il en a pas mal et que je ne les ai pas tous retenus, premier petit défaut de cette histoire. 
Pour ce qui est de ceux qui m'ont marqué, je dirais la mère d'Anna, Jacqui la meilleure amie et Anna elle même, c'est ceux qui m'ont fait sourire tout le long du livre, les autres, comme les sœurs d'Anna ou les collèges ou les voisins ou les connaissances sont pas utiles plus que ça dans le roman. Disons que c'est un moyen de combler l'espace entre deux actions. 

Le livre est découpé en trois parties, pour faire bref (mais très bref alors) les parties une et trois sont les plus intéressantes. C'est un découpage très approximatif mais à vous de voir par vous-même ce que j'essaie d'expliquer ^^

L'écriture est très légère, fluide et compréhensible facilement. L'action est présente mais on retombe facilement à quelque chose de plat pour finalement retrouver une intrigue. En somme, l'effet montagne russe.

J'ai vraiment ressentis les sentiments d'Anna au fil du roman jusqu'à me poser ce genre de question « Est-ce que j'aurais fais pareil ? » « Est-ce que j'aurais ressenti ça ? » ce qui m'est plutôt peu commun dans un livre. 

Très bon dans l'ensemble qui peut faire l'oeuvre d'un coup de cœur chez les plus adeptes du genre.